Google+ Eden's Library: La Sélection - Kiera Cass
  • Bilans de lecture - par auteur
  • Bilans de lecture - par titre
  • Les News du blog
  • Livres à vendre
  • Bilans du mois
  • Vendredi c'est fan art
  • Tags
  • La folie acheteuse
  • Editeurs / Auteurs
  • LC & Challenge
  • Swaps
  • mercredi 13 août 2014

    La Sélection - Kiera Cass

    Editeur : Robert Laffont

    Quatrième de couverture :
    35 candidates. 1 couronne. La compétition de leur vie.
    Quand la dystopie rencontre le conte de fées !

    Dans un futur proche, les États-Unis et leur dette colossale ont été rachetés par la Chine. Des ruines est née Illeá, une petite monarchie repliée sur elle-même et régie par un système de castes. Face à la misère, des rebelles menacent la famille royale. Un jeu de télé-réalité pourrait bien changer la donne...
    Pour trente-cinq jeunes filles du royaume d'Illeá, la « Sélection » s'annonce comme l'opportunité de leur vie. L'unique chance pour elles de troquer un destin misérable contre une vie de paillettes. L'unique occasion d'habiter dans un palais et de conquérir le cœur du jeune Prince Maxon, l'héritier du trône. Mais pour America Singer, qui a été inscrite d'office à ce jeu par sa mère, être sélectionnée relève plutôt du cauchemar. Cela signifie renoncer à son amour interdit avec Aspen, un soldat de la caste inférieure ; quitter sa famille et entrer dans une compétition sans merci pour une couronne qu'elle ne désire pas ; et vivre dans un palais, cible de constantes attaques de rebelles...
    Puis America rencontre enfin le Prince. En chair et en os. Et tous les plans qu'elle avait échafaudés s'en trouvent bouleversés : l'existence dont elle rêvait avec Aspen supportera-t-elle la comparaison face à cet avenir qu'elle n'aurait jamais osé imaginer ?

    Bilan de lecture :
    Je vais être un peu à contre-courant du ressenti général de la blogosphère (ressenti extrêmement positif) car mon impression concernant ce premier tome est très mitigé.
    Je n'ai été transportée ni par l'écriture de l'auteure ni par l'histoire. Plus jeune l'ambiance royale m'aurait peut être fait rêvée mais j'ai été assez dérangée par la succession de stéréotypes que livre La Sélection. J'avoue que certains passages à tendances machistes m'ont hérissé les poils (du genre l'homme ramène son salaire, la femme fait la ménagère)... Il faut dire que je partais déjà avec quelques préjugés négatifs (je m'attendais à une histoire très girly, fleur bleue, avec une héroïne pas très mature) que le contenu du livre n'a pas balayé.
    Je n'ai pas spécialement apprécié les personnages que j'ai trouvé creux, y compris l'héroïne tout en stéréotypie.
    Pour moi l'univers n'est absolument pas creusé. On est en vase clos au palais royal avec les 35 candidates à la sélection. De temps en temps a lieu une attaque de renégats mais on ne sait rien de leurs motivations, de qui ils sont et d'où ils viennent. J'ai eu l'impression que ces événements venaient meubler le récit en tentant d'y apporter un tant soit peu d'action.
    Enfin, dernier point qui m'a dérangée : le langage soutenu employé par les candidates et en particulier l'héroïne qu'on veut nous faire passer pour rebelle et se souciant peu du protocole. Le récit est ponctué de dialogues qui prêtent presque à sourire tant ils font factices.

    Avec tant de points négatifs on pourrait croire que j'ai détesté La Sélection mais ce n'est pas tout à fait exact. Aussi étrange que ça puisse paraître la lecture reste malgré tout divertissante. Le livre se lit rapidement et a été une pause relativement bienvenue dans mes lectures un peu plus longues et consistantes.

    5 commentaires:

    1. J'avais beaucoup aimé cette série, en effet parce qu'elle est très légère :) j'espère que tu liras malgré tout la suite !

      RépondreSupprimer
      Réponses
      1. Oui, j'ai prévu de lire la suite ! C'est vraiment bizarre parce qu'autant je lui ai trouvé pas mal de défaut à ce tome 1 autant j'ai paradoxalement hâte de lire la suite... Je me dis que je serai peut-être agréablement surprise. :)

        Supprimer
    2. J'ai ressenti exactement la même chose que toi sous tous les points de vus ! Je suis adoratrice des dystopies mais là... trop peu développé. Encore comme toi néanmoins j'ai passé un bon moment.

      RépondreSupprimer
      Réponses
      1. C'est bizarre quand même ce sentiment avec ce bouquin. On sent que c'est pas assez développé, que c'est très girly, que ça manque parfois d'un peu de profondeur mais au final c'est pas siii mal. Je pense que c'est la princesse qui sommeille en nous qui réagit à ce genre d'histoire. ^^

        Supprimer
      2. Je sais pas trop si c'est la princesse en nous (mais sûrement parce que je lis une autre dystopie qui y ressemble mais vachement mieux construite et plus mâture que La Selection) mais c'est sûr que si on veut oublier nos problèmes pour deux jours et se fondre dans la peau d'America et ses histoire d'amour il y a pas mieux XD.

        Supprimer