Google+ Eden's Library: La boîte de June - Déborah Galopin
  • Bilans de lecture - par auteur
  • Bilans de lecture - par titre
  • Les News du blog
  • Livres à vendre
  • Bilans du mois
  • Vendredi c'est fan art
  • Tags
  • La folie acheteuse
  • Editeurs / Auteurs
  • LC & Challenge
  • Swaps
  • dimanche 28 juillet 2013

    La boîte de June - Déborah Galopin




    Editeur: anciennement Kirographaires / auto-édition

    Quatrième de couverture:
    Lorsque June, jeune fille énigmatique et rêveuse, couche sur papier ce qui lui emplit le cœur et l’esprit, elle enveloppe ses mots d’émotions pour livrer des textes poignants. Personne torturée et constamment en quête d’elle-même, elle dévoile ses maux et ses sentiments les plus intimes à travers son journal, y mêlant amour, amitié, solitude et mal-être intérieur.
    La boîte de June est le récit quotidien d’une jeune fille qui pourrait bien se cacher au fond de tous, elle évoque les souffrances de l’adolescence et les réflexions sur l’essence même de la vie.
    Noyée parmi l’encre de ses mots, elle n’aspire qu’à une chose : être en paix et en harmonie avec son âme.


    La couverture:
    Je la trouve sincèrement fabuleuse. Elle est vraiment très belle et elle donne envie de plonger dans l'univers du livre. Une fois n'est pas coutume je vous invite à faire un tour sur le site de la photographe: http://www.juliedewaroquier.com/

    Bilan de lecture:
    Pour appréhender correctement cette lecture il faut savoir que La boîte de June est un journal intime qui, au moment de son écriture, était publié sur skyblog. Il s'agit donc de textes autobiographiques, June étant le double de l'auteure. Son journal relate une partie de son adolescence, plus précisément de mai 2008 à mai 2010 (des 17 ans aux 19 ans de l'auteure).

    Ce qui m'a tout d'abord marqué c'est le pessimisme et le mal-être qui se dégageait des récits. June nous fait part de choses très personnelles: ses amours, ses amis, ses pensées mais aussi de réflexions bien plus générales auxquelles chaque adolescent peut s'identifier. 

    La première partie du livre m'a parue plutôt sombre. June se caractérise alors par son inconstance, sa quête effrénée d'un bonheur qu'elle n'arrive pas à attraper ou du moins dont elle n'arrive pas à profiter, car objectivement June a tout pour être heureuse. C'est justement le paradoxe de l'adolescence: un mal-être ambiant qui vient et part et qui nous met des œillères nous empêchant de voir tout ce que l'on a au profit de tout ce que l'on a pas et ce que l'on désirerait. June fait aussi parfois preuve de naïveté et souligne par là cette période de transition entre le monde de l'enfance pas tout à fait quitté et le monde des adultes qui semble souvent effrayant du fait de toutes les responsabilités qu'il implique. June est touchante de fragilité et si elle peut parfois agacer, elle reste une fille pleine de sensibilité que l'on voudrait rassurer.
    La deuxième partie du livre m'a plus plu. C'est la fin du lycée pour June et elle se retrouve propulsée en université de droit. On la sent changer petit à petit, de manière quasi imperceptible, mais le changement est là et il est positif.

    Ce qui a pu me gêner dans la lecture c'est le manque d'ancrage dans la réalité. J'aurais souhaité que son environnement soit plus décrit afin que le lecteur puisse avoir une vision globale. De même, les interpellations directes au lecteur n'étaient pour moi pas nécessaires, voire à proscrire puisque June écrit son journal et en ce sens, il n'appartient qu'à elle. Ces quelques interpellations ont endommagé le côté intime du journal. Le lecteur est soudain pris à parti alors que la position d'un lecteur/spectateur regardant au-dessus de l'épaule de l'auteur me plaisait mieux, gardant ainsi une distance nécessaire dans un récit aussi personnel.

    En conclusion, La boîte de June a été une lecture agréable mais peut-être pas suffisamment aboutie. Le point fort du livre est que chaque adolescent peut se reconnaître en June, une jeune fille à fleur de peau qui se débat pour trouver sa place et consolider un bonheur qu'elle ressent trop fugace.

    Je suis vraiment curieuse de voir ce que donnera le prochain roman de l'auteure qui sera cette fois-ci une fiction.

    Page facebook du livre, gérée par l'auteure: https://www.facebook.com/laboitedejune?fref=ts

    4 commentaires:

    1. Merci sincérement pour ce très bel article !!! j'en suis toute émue et trouve que tu as très bien cernée June !!!
      Je tiens à signaler que ton blog est également très beau :)

      RépondreSupprimer
    2. Coucou Eden ! Je reviens sur la proposition de lecture commune dont tu m'as parlé et ça me ferait plaisir aussi d'en faire une avec toi !
      Si tu veux, je peux te mettre dans la partie Partenariat de mon blog, ça me ferait plaisir :D
      Tu y trouveras mon adresse mail, ce sera plus simple pour papoter lectures, envoie moi un petit mail ! :D

      RépondreSupprimer
    3. Réponses
      1. Laisse toi tenter ! ;) Hop un nouveau livre dans la wish-list, l'air de rien. O:)

        Supprimer